Canevas de discussion possible pour un congrès communiste

  • Yvan Lavallée
Canevas de discussion possible pour un congrès communiste

J'ai essayé ici de pointer les thèmes qui me semblent déterminants à discuter et élaborer en vue du congrès communiste de 2018. Ce schéma est encore appelé à évoluer, en particulier il y faut ajouter un § sur l'organisation (statuts) du Parti Communiste lui-même. J'attends vos commentaires et suggestions éventuels, l'idée étant qu'il ne s'agit pas ici de traiter effectivement tous les points soulevés, mais de bien identifier ce qu'il faut traiter.

Réfléchir – Unir – Agir

Prolégomènes

Le but du combat communiste c’est la libération de l’humanité de toutes les aliénations auxquelles elle est confrontées, ce qu’on nomme ici progrès et plus particulièrement en cette phase de l’histoire, de l’aliénation de classe due au mode de production capitaliste qui extorque et accumule la valeur sous forme de capital, du travail humain, cette société est basée sur l’exploitation de la force de travail des prolétaires. Là se situe l’aliénation principale et l’élimination de cette aliénation est fondamentalement l’objectif immédiat du mouvement communiste.

Ce faisant, il est vain d’avancer des arguments moraux ou émotionnels, c’est à partir de l’analyse du mode de production, tension entre travail abstrait et travail concret que peut se structurer une analyse communiste. C'est l'orientation que devrait avoir selon moi un programme commuiste.

 

Les richesses sont obtenues à partir de :

  1. la nature ;

La compréhension des phénomènes naturels, climatiques, écologiques, le fonctionnement de la planète Terre, son éco-système sont au centre de nos préoccupations. Il nous faut par conséquent donner une place prépondérante dans l’analyse à l’activité scientifique sous toutes ses formes.

  1. l’activité humaine, le travail ;

L’histoire de l’humanité c’est l’histoire de ses forces productives, il convient alors d’en apprécier la dynamique et le devenir, en dégager les lois, en faire la prospective.

Analyse des façons de produire, des classes, du développement inégal .

 

Une société nouvelle frappe à la porte, les temps changent

  1. La crise économique capitaliste mondiale, conjoncturelle ou structurelle, l’articulation, ses dimensions, comment se modifient les rapports de production dans la révolution numérique, comment ça se décline au plan mondial, européen et au plan national ?
  2. La lutte pour la paix et la sortie unilatérale de l’OTAN 

En effet, demander l’auto- dissolution de l’OTAN est un leurre, la sortie unilatérale de la France de l’OTAN c’est sa disparition ipso-facto ;

  1. Les intérêts des prolétaires français et européens sont étroitement liés, la solidarité est nécessaire à ce niveau,  il faut nous organiser à ce niveau aussi sans renoncer bien sûr au niveau national,
  2. Démocratie ! Il convient d’être capables de préciser ce qu’on entend par démocratie en fonction du contexte culturel et historique, du rapport des forces mondial et local
  3. L’écologie est incompatible avec le capitalisme.

Ambitions

  1. La stratégie du changement ,

Le rassemblement nécessaire est fonction de la situation à la fois économique et sociale, sur des points fondamentaux, elle peut aller au-delà des seules forces révolutionnaires et même sociales-démocrates ( Le CNR rassemblait bien au-delà des révolutionnaires, et a permis des avancées stratégiques majeures qui structurent encore aujourd’hui la réalité française, avancées qui furent combattues tant et plus par une social-démocratie inféodée aux intérêts du capital et aux USA)

    1. La culture enjeu de la lutte idéologique ;
  1. Ambition et routine ,
    1. Former, former, former,
    2. Penser la politique de façon stratégique,
    3. S’organiser en fonction des situations, ne pas se laisser enfermer stricto-sensu dans la légalité bourgeoise, créer les rapports de forces,
    4. Rapport aux organisations de masse, syndicats associations. Le parti Communiste doit resserrer ses liens avec les différents syndicats et syndicalistes et être présent en tant que tel dans les luttes chaqque fois que c'est possible ;

 

  1. Le Parti ,
    1. Le Parti communiste, parti de la classe des travailleurs (prolétaires) ,
    2. La jeunesse, la JC ,
    3. Une longue et prestigieuse histoire à mettre en valeur,
    4. Un Parti Communiste de notre temps,
    5. Une organisation efficace et unifiée idéologiquement,
    1. Des organisations de masse au plus près des réalités (être parmi les masses comme un poisson dans l’eau) .

 

Le communisme

Le mode de production communiste ne peut être basé sur une économie de l'offre comme le mode de production capitaliste qui est basé sur une société du tous contre tous, chacun cherchant à s'enrichir indépendamment, voir au détriment des autres, et globalement au détriment de l'environnement. Le mode de production communiste doit être basé sur une économie de réponse aux besoins économe en ressources et consommation énergétique, une économie rationnelle donc, c'est-à-dire planifiée à différents niveaux et basée sur une automatisation de la production, libérant au maximum les hommes du travail aliéné pour redonner au travail son caractère de ciment de l'hominisation. Le communisme c'est la tension entre  quand les usines tourneront toutes seules et dans le même mouvement, quand le travail sera devenu le premier besoin social de l'homme.

  1. Un monde à dimensions humaines ,
    1. La production des biens nécessaires est le moteur des sociétés, il s’agit de produire pour répondre à des besoins, pas dans le seul objectif de vendre et faire du profit,
    2. Ce sont les hommes (sui generis) qui font l’histoire
  2. Service public des moyens de production et d’échanges stratégiques ;
  3. Développement contrôlé et orienté ;
  4. Une société durable et vivable ;
  5. La question du pouvoir ;
  6. La question du (des) droit(s) ;
  7. La culture ;
  8. Solidarité internationale et lutte pour la paix

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog